Applications

Applications

Lasers 532nm, 553nm, 561nm, 375nm, 405nm, 445nm, 473nm, 488nm, 515nm, 594nm, 633nm, 638nm, 642nm, 660nm, 785nm, DPSS Laser, SLM laser, Combineur de longueurs d’ondes

Les sources laser Oxxius sont utilisées pour des applications industrielles et scientifiques très variées. Ils sont particulièrement bien adaptés pour les appareils d’instrumentation biomédicale, d’analyse physique et de métrologie.

Quelques exemples de domaines d’applications :

  • Analyses par fluorescence
    • Cytométrie en flux
    • Fluorescence native (**)
    • Microscopie
    • Imagerie
    • Biopuces
    • Détection de polluants et de contaminants
    • Contrôle qualité en agroalimentaire
  • Spectroscopie Raman
    • Raman résonant dans l’UV (**)
  • Interférométrie
    • Vélocimétrie Doppler par laser (LDV)
    • Holographie
    • Métrologie

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter nos pages en anglais.

(**)
Avec la DGA

  • Projet LUC (laser UV compact à 280nm pour l’excitation de fluorescence native). Partenaire : Cristal Laser
  • Projet ELBA (lasers vert et rouge de puissance pour le séquençage ADN). Partenaires : Quantel, laboratoire FOTON
  • Projet LAMPARO (système de transmission sous-marine). Partenaires : Thalès, Institut d’Optique Graduate School, SubSeaTech, Eiscom
  • Projet SEAFLOW (laser UV pour la spectroscopie Raman de résonance). Partenaires : Ifremer, Flowgene

Avec la Région, les Pôles de compétitivité, la BPI et l’Europe

  • Projet EMADIGAN (diode bleue pour l’endo-microscopie) : Partenaire : Mauna Kea Technologies
  • Projet SMILE (laser jaune pour l’imagerie sous-marine) : Partenaire : Thalès UnderWater Systems
  • Projet DeepBlue (laser violet et UV pour la spectroscopie Raman) : Partenaires : Laboratoire FOTON, Ifremer, Horiba
  • Projet DiodeS (diodes affinées à 785nm et 638nm pour la spectroscopie Raman)

Oxxius est partenaire du projet de R&D Deep Blue, cofinancé par la Région Bretagne et le fonds FEDER de l’Union Européenne. Notre monde requiert de nombreuses analyses chimiques et biologiques : environnement, alimentation, santé. Des mesures in-situ, instantanées et sans contact sont nécessaires lorsque le temps est compté ou si l’échantillon doit être réutilisé (tri de cellules biologiques par exemple). La spectroscopie Raman est probablement la technique qui pourrait le mieux répondre au cahier des charges si elle était plus sensible. Le projet Deep Blue propose de gagner en sensibilité en utilisant des lasers de longueur d’onde courte (du bleu à l’UV profond). Ces lasers, développés à partir de la technologie du blu-ray, seront compacts, bon marché et peu consommateurs d’énergie, qualités requises pour des applications embarquées. Outre l’application de la spectroscopie Raman, ces lasers pourront également être utilisés dans d’autres usages, telle l’holographie (holographie en lumière blanche, stockage de masses de données) ou l’interférométrie